Quelques exemples d’orchidées tropicales

orchidées tropicales

On retrouve on France des milliers de variétés d’orchidées. Étant considérées comme des fleurs délicates et fragiles, elles ont besoin d’un entretien régulier pour survivre et pour obtenir une meilleure floraison. Voici l’essentiel à savoir sur les orchidées tropicales et quelques conseils sur les gestes à adopter les entretenir.

Classement des orchidées

Les orchidées sont de loin les fleurs les plus prisées du monde. Ce sont des présents de grande valeur, mais également des articles de décoration incontournables pour agrémenter une maison ou une salle d’évènement. On peut distinguer deux familles d’orchidées :

  • Les orchidées tropicales ou subtropicales : on les trouve principalement dans les régions tropicales
  • Et les orchidées équatoriales comme le Paphiopedilum, le Phalaenopsis…

En outre, selon leur manière de survivre dans la nature, on peut également les classer en trois types :

  • Les orchidées épiphytes : qui poussent sur les arbres en bonne santé
  • Les orchidées saprophytes : qui poussent sur des arbres morts
  • Les orchidées lithophytes : qui poussent sur les roches

En tout cas, avoir des orchidées chez soi est une pure merveille quelque soit la variété !!!

Exemples d’orchidées tropicales

On trouve couramment des orchidées tropicales chez nous et elles font parties des plus grands trésors de la faune française. Les orchidées tropicales se présentent en différentes formes et couleurs, selon la variété. On peut citer par exemple :

  • Le Cymbidium : la plante la plus appréciée des amateurs
  • Le Dendrobium : de couleur violette ou blanche
  • Le Miltonia
  • Le Cambria
  • L’Oncidium
  • Etc.

Ce sont les orchidées les plus achetées en France parmi les milliers d’autres variétés d’orchidées tropicales, grâce à leurs designs hors du commun qui fascinent les connaisseurs. D’ailleurs, leurs entretiens sont faciles.

Comment se passe l’entretien ?

L’entretien diffère d’une variété à l’autre. Cependant, la règle commune est : « ne jamais tremper la racine au risque de la pourrir ». De même, les orchidées ne supportent pas l’exposition au soleil. Alors autant que possible, mettez-les dans un endroit ombragé ayant une température ambiante de 15°C. Toutefois, elles ont besoin de beaucoup de lumière pour survivre.

Par ailleurs, le rempotage est indispensable tous les deux ans, sauf pour les Miltonias qui requièrent un rempotage plus régulier. En outre, un arrosage tous les 10 jours est conseillé avec une fertilisation du sol (avec du compost de préférence). Cela permet de stimuler la floraison !

Et enfin, n’oubliez pas de tailler la tige quand la hampe florale se fane. C’est la solution idéale pour que la plante refleurisse dans les meilleurs délais.